Rechercher

Les molettes chez le cheval


Les molettes sont des déformations molles qui se situent au niveau de la partie basse des membres du cheval. Généralement, elles ne représentent aucune gêne pour le cheval. Elles peuvent être d’origine tendineuse et articulaire.



La molette tendineuse : Elle apparaît lorsque le liquide synovial est produit en excès (suite à un phénomène inflammatoire) et s’accumule entre le ligament suspenseur du boulet et les tendons fléchisseurs.

La molette articulaire : Lorsqu’une inflammation apparaît dans une articulation, la membrane articulaire va produire du liquide synovial en quantité plus élevée. A son tour, il va s’accumuler et causer l’apparition d’une « tare molle ». Elle se situe au niveau de l’articulation du boulet. Attention, les molettes articulaires peuvent devenir plus dure (fibrose) et devenir la cause de boiterie.

Comment les différencier ?

Une bonne connaissance de l’anatomie du membre du cheval vous permettra de différencier les endroits où le liquide synovial « en trop » s’est accumulé et ainsi de déterminer l’origine. Dans la pratique, les molettes tendineuses se situent le long des tendons. Elles sont plus molles et d’apparence plus vaste.

Les molettes articulaires se situe au niveau de l’articulation. Elles sont plus dures et d’apparence plus ronde.

Les causes de molettes

Pour comprendre pourquoi votre cheval a des molettes, il est important d’essayer d’en identifier la cause. Parmi les causes les plus fréquentes, on retrouve :

  • Une alimentation inadaptée ou déséquilibrée

  • Un défaut d’aplomb, de parage ou de ferrage

  • Sol peu adapté (trop dur ou trop mou)

  • Un traumatisme

Comment les éviter ?

Comme d’habitude … Mieux vaut prévenir que guérir ! Les molettes peuvent devenir chroniques et ne jamais disparaître, voire être la cause de boiterie. Il convient donc d’éliminer dès le départ les facteurs de risque. La gestion du travail, des soins et de l’alimentation de manière approprié est la clé !


  • Travailler son cheval en fonction de sa condition en veillant à bien prendre le temps de l’échauffer.

  • Entretenir régulièrement les pieds de son cheval, qu’il soit ferré ou pieds-nus.

  • De nombreux produits de soin peuvent aider à la récupération : argile, gel refroidissant, lotion de massage ou simplement une bonne douche froide !

  • Apporter une attention particulière à l’alimentation.

  • Ne jamais hésiter à contacter un professionnel pour vous guider dans la gestion de votre cheval (vétérinaire, maréchal, nutritionniste, …)

Nos recommandations :


  • Le Gun Tare est une pâte d’argile décongestionnante qui réduit les goules ou les molettes.

  • Le Natural’Flow est une crème à base d’huile essentielle de menthe japonaise aux vertus rafraichissante, décongestionnante, antalgique et tonique. Une bonne alternative à la douche froide en hiver ou à l’application d’argile.

  • L’Arnica Gel à base d’arnica et d’aleo vera, connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires et apaisantes.


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout